La condamnation du frère de Rachida Dati

Publié le par Alain Maigne

Monsieur Jamal Dati, frère de la garde des Sceaux Rachida vient d'être "condamné par la cour d'appel de Nancy à 12 ans d'emprisonnement pour trafic de stupéfiants".

Mon propos n'est pas de dénoncer la famille de Rachida car cette dernière n'est pas responsable des délits commis par son frère qui, rappelons le, a déjà été "condamné en 2001 à 3 ans d'emprisonnement pour un trafic d'héroîne dans la Saone et Loire ". Il est à noter que son 2ème frère Omar Dati "est placé sous contrôle judiciaire depuis juin 2005 pour un trafic de cannabis ".  Il serait donc mal venu de dire que Rachida a effectué de brillantes études d'avocate pour défendre sa fratrie... mais certaines "mauvaises langues" ne s'en privoront pas...

L'élément qui me gêne est que les textes, décrets ou lois ne s'appliquent pas de manière identique pour tous les représentants de l'état (fonctionnaires et ministres). En effet il fut un temps ou les hommes qui se destinaient à faire carrière dans la gendarmerie ne pouvaient pas y accéder si des membres proches de leur famille (ascendants, descendants etc ..) n'avaient pas un casier juridiciaire vierge.  Cette mesure pouvait paraitre injuste mais avait  le mérrite de respecter les forces de l'ordre qui se devaient d'être irréprochables.

Il est probable que  cette mesure existe toujours. Si tel était le cas, Madame Rachida Dati (en étant nommée ministre après la première condamnation de Jamal en février par le tribunal correctionnel de Verdun) dérogerai à la règle car, n'est-elle pas la première "fonctionnaire" de la justice ? Pourquoi bénéficierai -t-elle d'une sorte "d'immunité famililale" alors que les  futurs gendarmes sont tributaires de la conduite de leurs proches ?  N'y aurait il pas une fois de plus en France 2 poids et 2 mesures ? Ne serait il pas convenable d'abolir certains privilèges comme l'immunité parlementaire ou présidentielle qu'aucun gouvernement de droite ou de gauche n'a été capable de faire ?  A titre personnel, j'ai la réponse....

Commenter cet article

Crabillou 23/08/2007 17:41

"Si ce n'est toi, c'est donc ton frère !"...ou ta soeur !Tout le monde aura rectifié, c'est à douze mois et non pas douze années que Jamal Dati a été condamné en appel.Il y a plus d'un an, je m'étais indigné de ce qu'un sous-ministre des anciens combattants, collègue de Nicolas Sarkozy, Alliot-Marie, Borloo et quelques autres qui se retrouvent aujourd'hui dand une "France d'après" totalement décomplexée, et totalement innocente des insuffisances et des actions passées. Les mêmes, mais relookés Sarko. Ce Sous-ministre, dont je préfère avoir oublié le nom, avait contraint à la démission une de ses proches collaboratrices, au pretexte qu'elle était la petite-fille de Maurice Papon, l'ancien Ministre du Général de Gaulle.La même chose à l'envers !C'est tout juste si on n'accuse pas Madame Rachida Dati d'être complice de son frère.Je n'apprécie guère cette arriviste à l'oeil sombre, mais je m'indigne du battage qui est fait autour d'elle à propos de son frère.Il est majeur depuis longtemps, et elle n'est pas sa tutrice.Il est donc seul responsable de ses actes, et lui seul doit en répondre.Je m'indignerais presque, également, du fait qu'à cause de la position de sa soeur, le "récidiviste" Jamal ait vu sa peine de six mois avec sursis transformée en appel en douze mois fermes !Jamal victime collatérale en tant que "frère de" des lois sur la récidive, et  sa soeur "punie" par délégation ?Je souhaiterais une Justice plus sereine.Cordiales Salutations...

Alain Maigne 22/08/2007 20:00

Dans le dernier commentaire... mon doigt a encore dérapée... j'ai voulu dire légitimité. A l'inverse dans mon billet mon index s'est endormi,  il faut lire ..... mérite (et non mérrite) .....  judiciaire (et non juridiciaire 

Alain Maigne 22/08/2007 19:49

Je suis très sensible à votre information. J'ai parcouru quelques billets de maitre Eloas qui vont dans le sens de mes idées. Il serait vraiment intéressant de recenser le nombre de sites web que je qualifierai de "réaliste" par rapport à la mission de Mr Sarkosy que lui ont conférée les citoyens.... pardon... qu'il est en train de de conférer ... tout seul.  A nous tous, pourrions nous envisager de créer un contre pouvoir .... mais tout cela est utopique. Toutefois, je démontrerai dans les prochains que notre président ne peut se prévaloir d'une quelconque légitimé.

Loïs de Murphy 22/08/2007 13:19

Par contre connaissez-vous le blog de Maître Eolas, avocat ? Très instructif pour les profanes dans mon genre. Je me permets de vous mettre le lien ici :http://www.maitre-eolas.fr/

Alain Maigne 22/08/2007 09:47

Je comprends parfaitement. Il ne s'agissait que d'une suggestion. Faites suivant votre inspiration pour rédiger d'autres chroniques...  et vous n'en manquez pas !