Les conseils de maman

Publié le

Avec maman nous allons souvent dans le village pour arpenter les rues commerçantes... un peu comme Cécilia quand elle était en vacances aux Etats Unis. Elle, elle faisait du shopping.... nous, nous faisons du "lèche vitrine".

Comme papa, elle me donne des conseils.

Tu sais Robinson, il faudra que tu restes un petit garçon toute sa vie car les enfants trouvent tout dans rien, les hommes ne trouvent rien dans tout.

Commenter cet article

Alain Maigne 26/09/2007 21:06

Merci Chana pour cette parabole. A travers ces quelques lignes (mais non tu ne monopolises pas du tout l'antenne), je reconnais le 6ème sens que possède la "gente féminine". L'univers (ou du moins la terre) est fait d'enfants, de femmes et d'hommes. Chacun évolue... au fil du temps mais chaque être humain est indispensable. Sans tous ces petits maillons, la vie n'existerait pas.

Chana 26/09/2007 13:55

Grâce à son imagination et sa rêverie, l'enfant a le don de voir ce que nous ne voyons plus, de s'amuser de ce qui nous ennuie.Messieurs Le Chevalier et Alain, vous êtes en effet très malins et rusés d'avoir compris qu'une femme (si elle aime vraiment) est là aussi, non pas pour vous servir mais pour vous faire plaisir. Et même si parfois elle râle, elle aime vous choyer. Si et seulement si, vous savez bien l'aimer. La femme est une maman, l'homme est un petit garçon, mais aussi, l'homme est un papa et la femme une petite fille, ou encore l'homme est un homme et la femme est une femme. Quand chacun a trouvé son équilibre dans ce qu'il lui convient le mieux, quelle que soit l'équation et sa résolution, alors tout va bien dans le meilleur des mondes et sans doute, redevenons-nous cet enfant qui s'amuse de tout et ne s'ennuie de rien. Bon, j'ai été très longue dans mon délire...je dois être bien en forme aujourd'hui et je cesse de monopoliser l'antenne que je rends à regret. A bientôt Alain. Chana

Alain Maigne 16/09/2007 11:32

J'adhère à de tels propos. De plus la force d'un homme est de paraitre faible. En effet la gente féminine aime "choyer" les enfants mais aussi... les sieurs que nous sommes!!!  En réalité les "zommes" sont ils malins  ou peu vertueux ? Les deux certainement. 

Le chevalier Dauphinois 16/09/2007 08:52

Il est vrai que nous "les poilus" nous ne trouvons rien dans les armoires, le frigo, le.... Mais ce que les femmes ne savent pas, c'est que nous aimons nous faire servir... C'est un moyen de nous faire choyer....(en fait, les "zommes" sont très malins).