Rappelez vous du temps...

Publié le par Alain Maigne

Pendant de longues années, au cours de ma jeunesse, je m'adonnais aux joies du cyclotourisme au sein de mon club (le C.R.M.) A l'époque j'avais composé un petit récit pour les anciens du club. Aujourd'hui... le vieux ... c'est moi.  Je me rappelle du temps...... 

 

 

       « RAPPELEZ VOUS DU TEMPS … 

                                                                                      

 

… « Que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître ! »

Pour les anciens du C.R.M. qui sont à la retraite,

Les jeunots du club vous dédient ce petit poème,

Vous êtes parfois… enquiquinants, mais  on vous aime.

 

Au bal , vous les filles avez usé vos robes sur les bancs

En attendant le prince charmant.

Pendant que vous (les gars) faisiez craquer les pantalons.

A l’époque vous étiez de beaux étalons.

 

Messieurs, pour draguer les filles, vous étiez aussi capable

Que les minets d’aujourd’hui qui paradent en décapotable.

La bicyclette était votre atout de séduction.

Devant vos mollets, les filles étaient en admiration.

 

Avant le mariage

Vous deviez être sage.

Au bal du coin, au coin du bosquet,

Pas de droit à l’erreur : vos anciens vous guettaient.

 

Au cours de votre lune de miel

Les étoiles illuminaient votre ciel.

Vous fredonniez toutes les nuits :

« Plus près de toi » mon (ma) chéri(e) !

 

Plus tard, l’horizon s’est parfois couvert.

Des orages éclatèrent.

Mais à la grêle,

Succédait toujours un bel arc-en-ciel.

 

Aujourd’hui, vous profitez de la retraite.

En votre âme, le bonheur se reflète.

Même si vous êtes … un peu bancal,

Vous avez encore un bon coup de pédale.

 

A vous les ballades à vélo et les voyages.

Parmi vous se cachent souvent de drôles de personnages.

A mille lieues à la ronde,

On entend le peloton des têtes blanches qui grondent.

 

Il y a celui qui n’est jamais satisfait  : c’est le râleur.

L’autre qui aime  taquiner  ses compagnons : c’est le farceur.

Dans le groupe évolue le un bel athlète  : c’est le tombeur

On trouve celui qui fait la course en tête : c'est le flingueur.  

 

Au cours de votre vie,   vous avez eu des coups de foudre.

Sur le vélo, vous avez ressenti des coups de pompe.

En attendant ...comme tout le monde un dernier coup de cœur

Le C .R.M. vous souhaite encore « beau-coup » de bonheur.

 

 

 

       La classe biberon (whisky) du C.R.M.                    

Publié dans Poèmes... en prose

Commenter cet article

Alain Maigne 04/10/2007 22:31

Eh bien oui, papa, il ne me reste plus que des souvenirs. Ca c'est mon côté négatif. Par contre je reconnais que j'ai vécu des moments de grande émotion, de rire (aussi)  lorsque j'arpentais les montagnes ... à vélo. Tout le monde n'a pas eu cette chance là. Ca c'est mon côté positif. Il est bien que vous me rappeliez parfois à l'ordre... pour m'éviter de sombrer... dans le scepticisme.

papa de Lili 04/10/2007 17:48

Le sport, les copains, les exploits communs ( où les ratés ensembles!) Souvenirs qui prouvent que nous avons VECU! Nostalgie, mais pas trop, ce serai dommage. Amitiés

Alain Maigne 04/10/2007 11:33

Merci pour ton commentaire. Effectivement, il y a quelques années je ne pouvais guère imaginer qu'un jour... eh bien moi aussi... j'allais mettre pied à terre et ne plus pratiquer mon activité favorite.

Chana 04/10/2007 09:57

Bonjour Alain. Bien bel hommage aux anciens de ton club. On sent que tu l'as écrit avec passion et que, peut-être, tu le lis avec émotion et nostalgie. Bonne journée à toi. Chana