E A D S, un dossier parmi tant d'autres...

Publié le par Alain Maigne

Depuis plusieurs jours, le dossier EADS fait couler beaucoup d'encre. Qui de Bercy, de la Caisse des dépôts, de Lagardère , De Enders est responsable de ce nouveau scandale financier qui éclabousse l’état.  Nous ne le saurons jamais... et puis peu importe les coupables... qui ont tous le même portrait robot : ce sont les financiers . En effet, le libéralisme est une pépinière de voyous  

 
Monsieur Sarkozy souhaite que les français travaillent plus pour gagner plus. C’est une hérésie de dire cela car "
le grand souci des hommes d’affaires"  (comme ses amis et sa famille) "ce n’est peut être pas de gagner de l’argent" (ils en ont déjà bien assez), "mais d’empêcher les autres d’en gagner"... honnêtement par le travail. 

(1) Paroles de Talleyrand

Publié dans Citations...

Commenter cet article

Alain Maigne 10/10/2007 23:46

Espérer, c'est être utopique... mais bon, j'accepte le défi car ...le rêve est notre locomotive.....

papa de Lili 10/10/2007 21:01

Non, Alain, ils n'ont jamais assez d'argent. Pour eux l'argent c'est le pouvoir et ils en sont avides. Ils n'ont jamais lu le petit conte de Gogol (du moins je crois!) qui s'intitule "Combien il faut de terre à l'homme!"Heureusement il arrive un jour une génération qui redistribue tout, la bêtise ayant toutes les formes! Alors espérons....Amitiés

Alain Maigne 10/10/2007 18:50

Au "parcheminé" effectivement, j'aurai du employer le terme de grands financiers ou argentiers. Mon propos n'était pas de blesser les "petits" comptables, banquiers ou financiers... mais comme moi , vous avez je crois le sens de l'humour

Le Parcheminé 10/10/2007 17:15

Wahou ! C'est blessant pour les petits financiers comme moi qui ne font gérer l'argent des autres. Nan ! Je plaisante car je m'en fout. Et en plus je suis plutôt d'accord même si le terme d'homme d'affaires conviendrait mieux.