Gouverner....

Publié le par Alain Maigne

Faites contre mauvaise fortune bon cœur.

 

Ce propos pourrait être la devise pour les citoyens qui n'ont pas donné leur suffrage à Nicolas... et à ceux... qui regrettent... à ce jour leur choix.  Ne pouvant aller contre les règles de la démocratie, il ne reste "aux déçus" que les "yeux pour pleurer". Toutefois ne tombons pas dans la déprime et philosophons sur les propos de nos intellectuels.

A ceux qui pensent que le président est un missionnaire
Il faut que le plaisir de gouverner soit bien grand, puisque tant de gens veulent s'en
mêler (Voltaire)


 

Aux éternels insatisfaits (… dont je fais partie !!!)

 La force de ceux qui gouvernent n'est réellement que la faiblesse de ceux qui se laissent gouverner (Paul Raynal)

 

A ceux qui croient encore au miracle Sarkoziste

La pénicilline et la lutte contre l'alcoolisme sont bien plus efficaces que les changements de gouvernants (Eugène Ionesco)

 

Au malentendant Nicolas II (voir mon article 18 septembre : Rêveries sur la Journée du Patrimoine)

Prince qui n'a pas d'oreilles pour écouter n'a pas de tête pour gouverner. (proverbe allemand … ou hongrois !!!) 

 

A ceux qui se culpabilisent de ne pas apprécier la politique
Comment gouverner les démocraties s'il faut être populaire pour être élu et impopulaire pour réformer  (Luc Ferry)

Publié dans Citations...

Commenter cet article

Alain Maigne 16/10/2007 09:43

Héroe. Lisez le commentaire du "papa de Lili". C'est une réponse à votre analyse. J'adhère aussi à vos propos. Il y a peut être, beaucoup d'imbéciles mais je crois que quelques personnes luttent pour avancer.

Alain Maigne 16/10/2007 09:39

Au papa de Lili. j'apprécie beaucoup votre blog mais je crois aussi que vous excelleleriez dans les chroniques philosophiques car votre expérience de la vie, du travail,  vous permet d'avoir un regard très objectif. Vous êtes un "sage" (dans le bons sens du terme).

Alain Maigne 16/10/2007 09:33

Anna, je crois que si les réformes sont mal perçues c'est qu'elles sont souvent inadaptées et qu'elles vont dans le même sens.... au profit des nantis. Il faut lutter contre l'immobilisme et je crois que le net est une moyen d'expression à ne pas négliger. Le problème est que nos goubernants depuis 1974 ont oublié le peuple.

Alain Maigne 16/10/2007 09:29

Chana, merci pour ta visite.

Johnny Heroe 13/10/2007 19:21

J'ajouterai qu'en démocratie, la majorité est composée d'imbécile. La minorité aussi, mais ils sont moins nombreux.