Politique méprisable !

Publié le par Alain Maigne

A vouloir trop nous donner de leçons de morale, l'exécutif se moque des citoyens et des habitants qui sont sur le sol français. En parcourant quelques citations d'Albert Camus et d'André Malraux qui avaient un peu de bon sens...  je vous en propose 2 qui collent vraiment à la réalité  !

Toute forme de mépris, si elle intervient en politique, prépare ou instaure le fascisme
.
(Albert Camus)

Le mépris des hommes est fréquent chez les politiques, mais confidentiel.
(Andre Malraux)


Publié dans Citations...

Commenter cet article

papa de Lili 04/11/2007 15:32

Le proverbe dit: "Tel on est, on croit les autres!" Seuls sont capables de mépris ceux qui sont eux-même méprisables. Amitiés.

BBK.mel 04/11/2007 09:37

"ce serait si simple si nous pouvions nous respecter mutuellement" : comment peut-on respecter les autres lorsqu'on a l'impression de se faire avoir systématiquement ? Il peut y avoir un respect humain, mais il n'y a plus de respect de l'institution parce que l'institution a tellement abusé qu'elle a galvaudé son image. Comment peut on respecter un système qui dit on baisse les impôts direct d'un côté mais on augmente les indirects et les impôts locaux ? Ce n'est qu'un exemple parmi d'autres.Un de mes élèves est difficile en cours, il répond aux adultes et est particulièrement irrespectueux, sauf avec moi. Je lui ai demandé pourquoi j'avais un traitement différent des autres profs, pourquoi il me respectait plus que les autres. Il m'a répondu : "parce que vous, Madame, vous me respectez. Vous me parlez comme à un humain,pas comme si j'étais un imbécile". CQFD

Alain Maigne 03/11/2007 16:10

BBK.mel. Tout à fait d'accord et je crois que l'indifférence des français est notre grand fléau. Une ancienne institutrice de 87 ans m'a dit il y a quelques jours jours "n'éprouves aucun sentiment de culpabilité de t'indigner contre notre société, c'est la preuve que tu vis et que tu crois en l'homme".   Je crois qu'il serait grand temps de faire changer les mentalités. Sans prétendre être révolutionnaire, je suis convaincu qu'un nouveau mode de vie peut être mis en place si les femmes et hommes de bonne volonté retrouvaient les notions de solidarité et de justice. Il faudra toujours des riches et des pauvres, des patrons et des employés, etc... cela serait si simple si nous pouvions nous respecter mutuellement. 

BBK.mel 03/11/2007 13:50

Le mépris est souvent l'apanage des élites (financières, intellectuelles, sociales...). Or nos politiques font la plupart du temps partie de ces élites (à part peut-être Arlette Laguillier...mais qui n'a jamais eu sa place dans un gouvernement). Donc ils sont méprisants. Le seul problème réside dans le fait que nous sommes de plus en plus informés, de plus en plus adultes pour une partie de la population...et de plus en plus blasés aussi. Donc nous rejetons ce mépris sans pour autant rêver d'une solution plus humaine. Ceci dit, Nabotléon va loin dans le cynisme. On pouvait au moins reconnaitre à Mitterand et Chirac d'y mettre les formes !