Sarkozy et Bétancourt...

Publié le par Alain Maigne

Rappelez vous … en février 2008, Sarkozy avait dit « Je suis prêt à aller chercher Bétancourt »  et certains l’ont cru. C'est vraiment à désespérer. Le grand sauveur de l'humanité souffrante, le héraut des causes perdues, le héros de la récupération médiatique ... est aujourd’hui très fatigué et ne peut tenir ses engagements.

Non qu'il travaille trop, mais il est tombé sur un os, un énorme os. Les interlocuteurs qui détiennent Bétancourt ne s'appellent pas Kadhafi et ne sont pas "soudoyables" avec une petite centrale nucléaire.

Par ses propos chevaleresques, ils ont vite compris que le frénétique Sarkozy n'y connaissait rien en politique latino américaine. A part peut-être pour les lunettes des chefs de cartels.

Le résultat est dramatique. Cela fait  6 ans que cette femme est retenue en otage dans la forêt colombienne. Cela fait 6 ans que l’état français fait croire à sa famille « au miracle ». Ne nous faisons pas d’illusion : elle ne sera jamais libérée car sa délivrance n’entraînera pas de marché supplémentaire pour les occidentaux. La France se prostitue lorsque le client a les moyens de payer… comme la Libye, la Chine mais pas quand le client est pitoyable.
Si Christine Devier Joncour était (à tort ou à raison) considérée comme la « p..... de la république » ne peut on pas penser que la France est la nouvelle "p..... de luxe... de l’occident" ?

Cette dramaturgie est bien pratique pour tout le monde. Les journalistes nous vendent de l'émotion à moitié prix et les politiques comme Sarkozy nous font oublier les problèmes de tout un peuple.

Il va donc falloir lancer une pétition pour demander que Bétancourt soit échangée contre Sarkozy. Tout le monde y gagnerait son compte : Bétancourt… la santé, la vie et… Sarkozy… pourrait enfin s'amuser tout seul dans la forêt sans ennuyer personne.

Avec un peu de chance il pourrait même faire une ultime rencontre avec une bestiole affamée et peu fréquentable.

La France économiserait son salaire et ses frasques qui ruinent autant l'honneur et le sérieux de la France que la situation économique.

Plutôt que de chercher des solutions complexes faisons simple : préparons cette « pétition d’échange » et nous aurons ainsi une infime chance…  de sortir Ingrid des griffes du FARC. Moi je suis enclin à la signer… cette pétition… et vous ?


* Les propos écrits en caractère orangé sont issus de "sarcophage"

Publié dans Ca défrise...

Commenter cet article

Alain Maigne 20/04/2008 21:41

Pour UMP, je dis ce que je ressens. Je n'ai pas de leçon à recevoir ... surtout d'un parti comme le votre. Mais après tout vous ne faites peut être pas partie de l'UMP  et vous faites un peu "d'intox" et puis ayez le courage de vous signer.

Alain Maigne 20/04/2008 21:36

Merci Alain pour votre fidélité et vous êtes l'un des seuls à ne pas crainde la censure... qui m'attend. Le droit de nous exprimer est l'un des seuls qui subsiste. Même les ministres ne peuvent plus dire ce qu'ils pensent : soit ils s'excusent... soit ils sont virés. Jusqu'à présent tous ont opté pour la 2ème solution. Cela se comprend car la soupe de l'Elyzée est bonne et copieuse....

papa de Lili 20/04/2008 21:19

Comme 72% des Français je trouve que Nabotléon n'a pas fait grand chose de valable depuis son "couronnement"! Même les "Infirmiéres Bulgares" c'est pas lui mais Cécilia! A force de lécher les bottes de Bush Sa Petitesse a seulement réussi à rendre la France ridicule! UMP tu veux censurer?Amitiés Alain!

UMP 19/04/2008 20:17

Attention, vous poussez un peu trop loin le bouchon?

Le Jassou 19/04/2008 18:01

Bravo pour la caricature. Moi je signe la pétition. Malheureusement nous ne pouvons guère sourire de la situation dans laquelle se trouve bétancourt.