La rupture ?

Publié le par Alain Maigne

Lors de son discours du 6 mai à 21h Monsieur Sarkosy nous a livré ces propos :

"Le peuple français s'est exprimé. Il a choisi de rompre. De rompre avec les idées, les habitudes et les comportements du passé".

Le fait d'avoir employé 2 fois le verbe rompre m'incite à penser, si je m'en réfère à mon Larousse, qu'il va mettre fin à la poltique menée jusqu'en mai 2007.

Mais alors...  pour quelles raisons a t il cautionné les actions menées par les gouvernements de Messieurs Raffarin et De Villepin dans lesquels il a été ministre de l'économie, des finances et de lindustrie, et de l'intérieur ?  En tant que minsitre d'état, cela lui aurait été facile d'insuffler ce changement qu'il clame tant aujourd'hui.

A ce jour, je m'interroge sur le bien fondé de sa haute mission ministérielle.  Ne se serait-il pas servi de celle-ci pour préparer sa campagne électorale sur le dos de l'état ? Ne pourrait on pas consulter par qui a été financé son voyage du 23 mars Guadeloupe alors qu'il a cessé ses fonctions le 26 mars ? Par son parti ou par les fonds publics ?

Rompre avec les idées du passé en étant présent dans les derniers gouvernements est un pléonasme.  

 

Commenter cet article