Les cadeaux fiscaux

Publié le par Alain Maigne

Au fil des jours le discours de Monsieur Sarkosy devient de moins en moins crédible.  Je ne comprends pas certains propos.

Comment peut on osé parler de solidarité, d'égalité, de justice quand notre chef d'état préconise la franchise pour les actes médicaux qui sera payée par tous les français (pauvres ou riches)... et la déduction des intérêts d'emprunt, la mise en place d'un bouclier fiscal, la suppression des droits de succession qui ne s'adressent qu'à un nombre limité de français.

Ne serait-on pas tenté de croire que le cout de 4 milliards d'euros (pour les intérêts d'emprunt) va être financé par la mise en place des franchises, le remplacement d'un fonctionnaire sur deux lors des départs à la retraite,  par la suppression des régimes spéciaux etc etc....

Certes, il ne s'agit pas des mêmes budgets (sécurité sociale, fonction publique, finances) mais n'appartiennent-ils pas à la même entreprise "FRANCE" ?  Messieurs les politiques, ayez un peu de bon sens et cessez de culpabiliser les plus démunis.  

Il n'est pas question d'appauvrir les riches mais de rétablir un régime de répartition et de solidarité.   

Commenter cet article