En bourse tout ce qui est évident...est évidemment faux !!!

Publié le par Alain Maigne

Un jour… la presse et les économistes nous parlent de krasch financier. Le lendemain...  les termes « rebond » ou « envolées »  sont employés. Nous en avons assez de cette mascarade qui n’a pas pour but que de nous préparer en mai  2012 (lors de la réélection de Sarkozy) à un plan de rigueur que subira le peuple.

 

Les gangsters de la finance, du profit immédiat et du capital ne cessent depuis 2008 de spéculer en balançant des rumeurs mensongères ou volontairement erronées. Qui seront leurs prochaines victimes ? Pas nos politiques, pas nos institutions bancaires, pas les libéraux, pas ceux qui ont voulu de l’Europe.

 

Nos abrutis  de dirigeants, nano-monarque ne cessent d’applaudir dès lors que le discours de l’entre d’eux se veut rassurant. A titre d’exemple Sarkozy nous a gratifié d’une réunion de crise cette semaine. Dans les heures qui ont suivi… le CAC 40 a dévissé de plus de 5%. Il a voulu se donner bonne conscience et on a vu le résultat. La réunion du mardi 16 août avec Angéla sera du même acabit.

 

Et pendant ce temps on va encore demander au retraités, à la classe moyenne, aux malades, aux nécessiteux de faire des sacrifices pour que ces criminels puissent continuer leur petit jeu jusqu'à la prochaine explosion. Par des actions non répréhensibles, virons tous ces malfaiteurs, car il semble que la voix des urnes ne fasse que mettre en place de nouveaux complices serviteurs de l'oligarchie ultra-libérale et notamment en Europe avec Angéla, Sylvio, David, et Nicolas.

 

Commenter cet article