Une équipe de mercenaires qui discrédite la France

Publié le par Alain Maigne

Esbaudis par ces mercenaires logés dans des palaces, je vous livre ces quelques pensées et le salaire des  footballeurs de l’équipe…. qui n’a de nationale que le nom !!!.

 

Il s'agit bien d'euros... pas de francs... et c'est bien par mois, mais si vous prenez la calculette en multipliant par 6,56... là vous commencez à devenir franchement communistes... tendance Corée du Nord non modérée par le Gulf Stream !

 

1. Thierry Henry (Barcelone/ESP) 666 000€/mois

2. Franck Ribéry (Bayern Munich/ALL) 416 000€/mois

3. Lassana Diarra (Real Madrid/ESP), 416 000€/mois

4. Nicolas Anelka (Chelsea/ANG), 400 000€/mois

5. Eric Abidal (Barcelone/ESP), 400 000€/mois

6. Patrice Evra (Manchester United/ANG), 400 000€/mois

7. Yoann Gourcuff (Bordeaux), 367 000€/mois

8. William Gallas (Arsenal/ANG), 320 000€/mois

9. Florent Malouda (Chelsea/ANG) 292 000€/mois

10. Abou Diaby (Arsenal/ANG), 292 000€/mois

11. Gaël Clichy (Arsenal/ANG), 292 000€/mois

12. Sidney Govou (Lyon), 267 000€/mois

13. Jérémy Toulalan (Lyon), 258 000€/mois

14. André-Pierre Gignac (Toulouse), 242 000€/mois

15. Alou Diarra (Bordeaux), 233 300 €/mois

16. Bacary Sagne (Arsenal/Ang), 216 700€/mois

17. Hugo Lloris (Lyon), 208 300€/mois

18. Djibril Cissé (Panathinaïkos/GRE), 208 000€/mois

19. Anthony Reveillère (Lyon) 208 000€/mois

20. Steve Mandanda (Marseille), 192 000€/mois 2

1. Mathieu Valbuena (Marseille), 192 000€/mois

22. Sébastien Squillaci (Séville/ESP), 180 000€/mois

23. Cédric Carrasso (Bordeaux), 166 700€/mois

24. Marc Planus (Bordeaux), 85 000€/mois

 

Je sais, il paraît que c'est "normal", que c'est partout pareil...Est-ce une raison ? Il a fallu des milliers d'années pour que nous cessions de considérer que la guerre était une chose normale,

 

Il a fallu quelques milliers d'années pour que l'exploitation de la femme, considérée comme normale cesse, ou du moins soit en situation de cesser au moins dans les sociétés "occidentalisées"... 

 

Alors peut-on dire qu'il y a une seule raison d'admettre que quelqu'un qui tape dans un ballon gagne plus qu'un chirurgien qui sauve des vies chaque jour, ou qu'un militaire français qui risque sa peau en Afghanistan pour la gloire d'un drapeau, que certains brûlent à la Mairie de Toulouse... ?   

 

 Cela en dit long sur notre société, ses valeurs et ses priorités. Et le pire c'est que ces footeux qui gagnent plus qu'ils ne peuvent dépenser bénéficient sans doute du bouclier fiscal cher à Sarkozy, qui croit encore que cela pourrait les empêcher de quitter la France. Raté, parce que ce pauvre Anelka craint de ne plus pouvoir manger s'il reste en France, lui qui nous ferait pleurer quand il nous parle de la fiscalité ! 

 

Quant à ceux qui, au lieu de saluer un pays qui leur permet d'obtenir de tels ponts d'or crachent dessus en refusant de chanter la Marseillaise ou en agitant un drapeau algérien, comme Ribéry…,. il n'y a plus rien à en espérer !

Commenter cet article

chana 10/08/2010 09:37



Bonjour Alain,


Ce week-end, en famille, nous avons joué au foot. Nous avons tapé dans une "baballe". Nous avons ri, sué, couru. Nous payons tous nos impôts et connaissons la définition du
mot "respect". Certes, notre compte en banque n'a pas bondi sous prétexte que nous avons tapé plusieurs fois le ballon mais nous sommes des gens simples, sympas et honnêtes. Et surtout
nous n'avons pas la grosse tête.


Ces sommes versées à des personnes qui ne respectent rien ni personne de surcroît sont indécentes. Merci de le rappeler cher Alain.



BBK.mel 24/06/2010 11:05



Je suppose qu'un joueur passant son temps en Allemagne (du moins plus de 6 mois par an) parce que salarié d'un club allemand doit payer ses taxes dans son pays de résidence, quelle que soit sa
nationalité d'origine. Donc de toute manière, pour les salaires les plus importants, le bouclier fiscal n'a même pas besoin de s'appliquer !